Pourquoi un site sur l’acrasie ?

Tout simplement parce qu’il n’en existe pas en France !

Alors que la procrastination, sa lointaine cousine, est utilisée à toutes les sauces, il est très rare d’évoquer un acte acratique (on trouve aussi parfois « acrasique ») quand on fait quelque chose malgré soi…

Le mot « acrasie » posé par le psychiatre Christophe Dejours, que j’ai découvert au travers de mes lectures personnelles, a été le point de départ de mon travail. Ce terme que le psychiatre déploie particulièrement dans son ouvrage « La panne, repenser le travail et changer la vie » dessine les contours de cette notion qui selon lui, « s’installe dès lors que le sujet est amené à commettre un acte qui entre en contradiction avec ce qu’il pense« .

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Est-ce que vous avez déjà compté le nombre de fois où, au travail, vous vous dites que vous auriez pu ou dû faire autrement ? Si vous prenez le temps de le faire, dans la plupart des cas, vous verrez que c’est énorme !

La preuve : une étude de la DARES de 2016 a révélé que 61 % des actifs occupés estiment devoir faire « toujours, souvent ou parfois des choses qu’ils désapprouvent », 54 % « ne pas pouvoir faire du bon travail, devoir sacrifier la qualité » et 30 % « toujours souvent ou parfois » devoir « mentir à des clients, des patients, des usagers, des collègues ». L’analyse de mai 2021 consécutive à cette enquête fait émerger que « Six actifs occupés sur dix signalent être exposés à des conflits de valeurs dans leur travail » avec toutes les conséquences sur la santé mentale et le bien-être que cela peut entraîner. Les conflits de valeurs appelant des actions contradictoires que vivent régulièrement les salariés dans leur travail sont en effet générateurs de souffrance au travail.

En bref, vous exercez votre métier correctement, mais pas comme vous aimeriez le faire.


Auteur : Laurence

Contexte : recherche universitaire. Domaine d'expertise : l'acrasie. Résumé : on pourrait dire que l'acrasie c'est savoir ce qui est juste, bien ou bon, mais choisir d'écouter le petit démon qui murmure le contraire à notre oreille.

Une réflexion sur « Pourquoi un site sur l’acrasie ? »

  1. C’est vrai qu’il n’existe pas de site français consacré à l’acrasie, et c’est dommage, parce que beaucoup sont visiblement concernés. Cet article est très constructif, clair et complet.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :